LES 1143 CRITIQUES DE François
user-thumb 5_pen_3_fr
Trier par :

À Trois, on y va (Publié le 18/04/2019)

Star-onStar-onStar-halfStar-offStar-off

Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

Sa critique : Le jugement que nous portons sur les choses ne dépend pas de ce que nous voyons, mais du regard que nous portons sur elles. Nous regardons à travers nos propres filtres, et sommes persuadés que les choses sont telles que nous les avons vues.A titre d'exercice, je partage ci-dessous deux critiques du film "A trois on y va". La première est écrite par une personne qui adhère à la norme du couple, la seconde par une personne attirée par la dynamique des trios.A TROIS ON Y VA, version couple :Charlotte est en couple avec son compagnon Micha, mais le trompe avec Mélodie. Mais elle ignore que Mélodie est également la maîtresse de Micha. D'ailleurs, celui-ci ignore tout autant la relation que Mélodie entretient avec Charlotte. Cette relation triangulaire peu commune est source d'un vaudeville assez bon enfant, jusqu'au jour où elle est reconnue et acceptée par chacun.Charlotte, Micha et Mélodie vivront donc brièvement un trio jusqu'au jour où un nouveau couple (Micha et Mélodie) en émergera, alors que le film se clôture sur une Charlotte souriante s'en allant vers un destin encore inconnu.Bref, "à trois on s'en va". Les choses de la vie...A TROIS ON Y VA, version trio :Mélodie, clairement bisexuelle, mène une relation amoureuse autant avec Micha qu'avec Charlotte, les deux partenaires d'un couple qui ignorent qu'ils partagent la même maîtresse. Ce trio ne peut pas éternellement s'ignorer au milieu des quiproquos générés par cette situation inhabituelle. C'est avec beaucoup d'amour que Charlotte, Micha et Mélodie vivront ouvertement ce trio naissant, prometteur d'une suite intéressante.Au moment où Micha et Mélodie sont endormis, tendrement enlacés, Charlotte les quitte. Le film s'arrête sur une image de Charlotte, souriante, s'éloignant dans un bus de longue distance, laissant le spectateur avec une foule de questions sans réponses.Quelle sera la réaction de Mélodie et de Micha à leur réveil ? Charlotte a-t-elle abandonné ses partenaires ? Ce départ inopiné met-il fin à une belle expérience qui venait seulement de commencer ?Bref, "à trois est-ce qu'on y va ?". Nous restons sur notre faim.

1 Smiley_yes   0 Smiley_no

Atroisonyva2015bfr dvd

Les Proies (Publié le 17/04/2019)

Star-onStar-onStar-halfStar-offStar-off

Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

Sa critique : Je me permets un post scriptum. Même le titre du film nous mène en bateau. Si vous l'aviez vu dès le départ à partir du titre "La proie des femmes", vous ne l'auriez pas regardé de la même façon. Il est assez symptomatique de voir que c'est la même la gamine qui trouve (et apparament sauve) le soldat blessé dans les bois pendant qu'elle cueille des champignons, qui à la fin du film cueille les champignons vénéneux qui causeront sa mort. Bref, un film passionnant à divers niveaux de lecture......

1 Smiley_yes   0 Smiley_no

Lesproies2017bfr bluray

Les Proies (Publié le 17/04/2019)

Star-onStar-onStar-halfStar-offStar-off

Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

Sa critique : Pour commencer, ceci n'est pas un remake du film de Don Siegel avec Clint Eastwood. C'est une différente adaptation du même roman, à partir du point de vue féminin. Le point commun étant que Don Siegel et Sofia Coppola sont tout de même des réalisateurs relativement "à part". Les deux films se valent, et sont chacun à prendre pour ce qu'ils sont. Ce qui me frappe ici, c'est que le soldat nordiste interprété par un excellent Colin Farrell est beaucoup moins inquiétant que la directrice (Nicole Kidman, fabuleuse) de l'internat pour jeunes filles complètement coupé "du monde" peut-être, mais surtout "de la guerre" et plus encore "des hommes". Au fur et à mesure qu'avance l'histoire il devient assez clair que le caporal "sauvé" est un double ennemi : pour commencer, il est nordiste, et surtout - surtout - c'est un homme. Il est d'abord retenu prisonnier, puis mutilé et enfin achevé. Il y aurait de quoi devenir fou pour moins. Bref, la personne la plus dérangée n'est pas toujours celle que l'on croit et, pour ma part, Nicole Kidman place ici une performance qui fait - subtilement - de son personnage un des plus inquiétants de l'histoire du cinéma. Je pense, ans un autre style, au film "Misery" d'après Stephen King. Bref, comme le chante Mary Poppins dans un autre film, méfiez-vous des apparences....

1 Smiley_yes   0 Smiley_no

Lesproies2017bfr bluray

Galveston (Publié le 10/04/2019)

Star-onStar-onStar-onStar-onStar-on

Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-on

Sa critique : Je suis vraiment TRES touché par ce film. Sur papier - la cavale d'un tueur et d'un prostituée pour échapper au pire - l'histoire semble avoir été mille fois racontée voire rabâchée. Mais voilà, ce violent road movie américain - encore plus violent émotionnellement que physiquement - est réalisé sur commande par Mélanie Laurent, qui a notoirement horreur de la violence. Alors oui, elle remplit le cahier des charges et les amateurs du film (très) noir s'y retrouveront, mais en même temps elle remplit l'histoire et surtout les personnages d'une tendresse et d'une épaisseur humaine qu'on ne rencontre que très rarement dans ce type de film. Ce film, passionnant de bout en bout, nous chope à tous les niveaux : tête, coeur et tripes. Une grande claque. Et aussi, ne ratez pas le "making of" pour découvrir l'implication de la réalisatrice.

1 Smiley_yes   0 Smiley_no

Galveston2018bfr dvd

Getting' Square (Publié le 10/04/2019)

Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

Sa cotation : Star-onStar-offStar-offStar-offStar-off

Sa critique : Grosse déception. Je suis arrivé ici suite à la vision du fabuleux "The railway man" du même réalisateur, et je me suis ennuyé à mort. Serait-ce dû au fait que je ne capte pas l'humour australien, ou à la comparaison avec le chef-d'oeuvre mentionné, je l'ignore. Mais je me suis traîné à regardé jusqu'au bout. Ceci, la scène du tribunal est en effet une prouesse de non-sens digne de Fawlty towers.

1 Smiley_yes   0 Smiley_no

Gettingsquarebfr dvd

Jalouse (Publié le 07/04/2019)

Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

Sa critique : Pari réussi que cette chronique d'une vipère mal dans sa peau mais qu'on ne peut pas s'empêcher d'aimer. Karin Viard dépose là une nouvelle prestation dont elle a le secret. Ce serait un véritable one-woman-show si elle n'était pas secondée par un casting parfait jusque dans le moindre détail. Ce que je retiens du film, c'est la compassion totale de l'entièreté de son entourage envers elle, alors qu'il serait dans les circonstances aisé de jeter de l'huile sur le feu et de contre-attaquer. C'est que sa jalousie maladive met tout de même la vie de son entourage en danger, mine de rien. Cette compassion envers le bourreau de tous démarque sérieusement "Jalouse" de tout autre film, généralement versant dans le sensationnel, à propos de ce sujet. L'anti-"Liaison fatale", quoi. A voir.

1 Smiley_yes   0 Smiley_no

Jalouse2017bfr dvd

Jalouse (Publié le 07/04/2019)

Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

Sa critique : P

0 Smiley_yes   0 Smiley_no

Jalouse2017bfr dvd

Jalouse (Publié le 07/04/2019)

Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

Sa critique : P

0 Smiley_yes   0 Smiley_no

Jalouse2017bfr dvd

Les Voies du Destin (Publié le 07/04/2019)

Star-onStar-onStar-onStar-halfStar-off

Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-on

Sa critique : 5 étoiles sans hésiter ; je ne vois vraiment pas comment ce film pourrait être encore meilleur que ce qu'il est. Pour l'anecdote, Colin Firth et Stellan Skarsgård ne pourraient pas être plus éloignés de leur apparition commune dans "Mamma mia" qu'avec leurs performances ici. Même si le déroulement de l'histoire, basée sur des faits réels, est cousu de fil blanc, l'intérêt se situe ici dans la façon dont elle nous est montrée. Nous découvrons, en fait à travers le regard de Nicole Kidman, comment est cet "homme du rail" (le titre original est "The railway man") aujourd'hui, et nous découvrons graduellement ses traumatismes dont l'origine ne se révélera qu'à travers de nombreux flashbacks qui nous feront découvrir ce qui s'est vraiment passé. Parmi les nombreuses qualités du film, citons un casting irréprochable dans le choix des acteurs qui jouent les jeunes et les plus âgés personnages principaux. C'est un film dans lequel il faut se laisser couler. C'est lui qui nous prend, plutôt que le contraire. Il a "le ton juste", ni trop démonstratif pour essayer de nous faire prendre conscience de l'absurdité des guerres, ni trop pute pour nous exciter avec des gros muscles et des effets pyrotechniques. La voie du milieu, intelligent et humain. Raison probablement pour laquelle ce n'est pas un film franchement commercial. Mais, certainement, un film à voir à tout prix. Moi, il ne me quitte plus. Ajoutons encore qu'il a beaucoup de points communs avec "Merry Christmas Mr Lawrence" (Furyo) réalisé par Nagisa Oshima, un japonais. Le point de vue est différent, mais (donc) il est plus qu'intéressant de voir les deux films. Une grande leçon de cinéma.

1 Smiley_yes   0 Smiley_no

Therailwaymanbfr dvd

L'Espion qui m'a Larguée (Publié le 03/04/2019)

Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

Sa critique : Vraiment de quoi passer un bon moment, avec un duo d'actrices dont les étincelles crèvent l'écran. Ne gâchez pas votre plaisir.

1 Smiley_yes   0 Smiley_no

Lespionquimalarguee2018bfr bluray