COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

World War Z (2013)

Action, Emotion/drame, Frisson/horreur

(87 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-halfStar-off
World War Z (2013) bluray

SYNOPSIS :

Un homme se lance dans une course contre la montre pour aider le monde à surmonter ses divisions et faire face à l'apocalypse. Dans tous les pays, par tous les moyens, chacun devra se battre car l'humanité n'a plus qu'un espoir de survie, la guerre. Le film est adapté du livre 'World War Z' de Max Brooks, racontant la guerre des zombies.

Réalisé par :

Marc Forster

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
Blu-ray
DVD
FRENDEES FRNLDEENDKESITNOSV 16 123 Min 16/9 (2:35) compatible 4/3 DTS HD États-Unis
8 critiques
Trier par :

    Pierre-Yves Publié le 30/12/2014

  • user-thumb
    4_pen (45 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Au début, je trouvais le film intéressant (surtout la bande-annonce), mais, mis à part l'ambiance oppressante, le sentiment de désorganisation, et l'humanité qui semble perdue face à une maladie dont on ne connaît toujours pas l'origine à la fin, j'ai l'impression d'avoir vu l'entièreté du film pour pas grand chose. Résumé: une maladie apparaît, les gens se transforment en zombie, un père de famille essaye de sauver sa femme et ses enfants. ils cherchent le remède à cette maladie et finalement ne trouvent qu'une parade pour ne pas se faire infecter. tout ça pour ça.... dommage

    1 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Marc Publié le 23/04/2014

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1802 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Qu'on se le dise, ce ''World War Z'' n'a finalement pas énormément de points communs avec l'oeuvre de Max Brooks, auteur des bouquins les plus définitifs qui soient en matière de pandémie zombie (World War Z donc, et l'immense ''Guide de survie en territoire Zombie''). Chez Brooks, il s'agissait de relater, à posteriori et de manière réaliste, la lutte de l'humanité contre les zombies, à travers des reportages, des rapports, des documents officiels et déclassifiés. Le journaliste-narrateur s'effaçait donc derrière le contenu. Pas du tout le même trip pour Brad Pitt qui, en deux petites heures, parvient à sauver sa famille à Philadelphie, infiltre une base coréenne, assiste à la chute de Jérusalem, échappe à un accident d'avion et rejoint en claudiquant un centre de l'OMS où il découvre un remède: saletés d'ultimes espoirs de l'humanité, toujours à tirer toute la couverture à eux ! On continue avec les sujets qui fâchent: histoire d'accroître la perception de la dangerosité de la menace, les zombies ont été remplacés par des infectés, qui cavalent comme des dératés et font des bonds de kangourou sous amphètes: un choix auquel je n'ai jamais adhéré mais qui possède toutefois ses avantages. Marc Forster filme ainsi avec nervosité des mouvements de foule paniquée, ainsi qu'une poignée de scènes d'invasion massive qui méritent le coup d'oeil (la plus impressionnante d'entre eux se déroulant à Jérusalem). Du coup, la question qu'on en vient à se poser est de savoir si le zombie était indispensable à la bonne marche du film: des abeilles tueuses, une invasion extraterrestre ou un méchant virus de la grippe auraient généré les mêmes visions de désolation et de chaos à l'écran. Le plus-value apporté par le zombie étant son supposé statut de miroir déformant de la civilisation, il faudra se satisfaire de l'évocation de la résistance d'Israël au moyen de la construction d'un mur autour du pays, avant que ce sujet un peu gênant ne soit promptement évacué. Lorsqu'il s'attaque à l'autre poncif du zombie-flick, l'infiltration d'un bâtiment infecté, le réalisateur ne réussit là aussi qu'à moitié son coup: si un minimum de Thrill-factor est bien présent, les morts-vivants vus de près n'ont rien de plus repoussants que ceux des petites productions fauchées et, sans doute pour les mêmes raisons liées à l'obtention d'un PG-13, la violence graphique est considérablement édulcorée. Mais... Bon sang, Forster, les zombies, on doit voir leur crâne éclater en gros plan sinon comment s'assurer qu'il sont bien morts ? Ils doivent perdre leurs tripes en cavalant sous les rafales et manger celles des humains qu'ils parviennent à choper. Une fois qu'ils rampent quand on leur a explosé les genoux au gros calibre, on doit pouvoir observer leurs jambes qui se désolidarisent des cuisses dans une sorte de pulpe sanglante. Ce... ce sont des zombies, pas des vrais gens... on PEUT les réduire en bouillie à l'écran. Et si ça fait peur aux ados dans la salle, c'est qu'ils se sont trompés de salle, non ? Franchement, où va-t-on si on se met à expurger les films de zombie de toute trace de sang ? . Au final, si ''World War Z'' demeure un blockbuster-catastrophe d'un relatif intérêt, sa volonté de s'adresser à tous fait qu'il se retrouve amputé de la plupart des caractéristiques du zombie-flick... sans oublier qu'en terme de fidélité au matériau d'origine, le travail d'adaptation est tout simplement exécrable. Il faut donc en conclure que ''World War Z'', empêtré dans ses paradoxes, est un film de zombies qui s'adresse à tous... sauf aux amateurs de films de zombie !

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Katty Publié le 18/02/2014

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (653 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Comme souvent, je suis en accord avec Gaétan. Ce film nous a déçus car nous sommes grands fans de WD et ce film est en effet bien fade à côté, non pas pour le manque de gore mais simplement au niveau "humanité".

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no