COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

American Bluff (2014)

Emotion/drame, Historique, Crime, Thriller

(58 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off
American Bluff (2014) dvd

SYNOPSIS :

Entre fiction et réalité AMERICAN HUSTLE nous plonge dans l'univers fascinant de l'un des plus extraordinaires scandales qui ait secoué l'Amérique dans les années 70. Un escroc particulièrement brillant, Irving Rosenfeld, et sa très jolie complice, Sydney Prosser, se retrouvent contraints par un agent du FBI, Richie DiMaso, de nager dans les eaux troubles de la mafia et du pouvoir pour piéger un homme politique corrompu : Carmine Polito. Seulement, l'excentrique et imprévisible épouse d'Irving; Rosalyn, pourrait bien tous les conduire à leur perte.

Réalisé par :

David O. Russell

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
FREN FRFR all 134 Min 16/9 (2:35) compatible 4/3 Dolby Digital États-Unis

Golden Globes 2014

Meilleur Film - Catégorie Comédie

Lire la suite

9 critiques
Trier par :

    Roland Publié le 19/04/2015

  • user-thumb
    5_pen_2_fr (215 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

    Sa critique : Malgré un scénario plutôt saccadé, heurté, le film se regarde avec un plaisir certain . Les comédiens sont excellents. Christian Bale est surprenant de par sa prise de poids étonnante. 20 kgs ?

    1 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Benoit Publié le 01/04/2015

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1164 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

    Sa critique : Film trop long!!!! mais histoire sympa

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Marc Publié le 29/09/2014

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1773 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : Depuis quelques années - surtout depuis ''Happiness therapy'' en fait - David O.Russel s'est imposé comme l'un des réalisateurs qui comptent au sein du cinéma américain. Faute de disposer d'une personnalité forte, Russell n'en reste pas moins un habile faiseur, qui sait parfaitement où piocher les influences et le style, et comment les restituer dans un projet cinématographique qui a pour marotte d'explorer les failles du rêve américain, tout en laissant une porte entrebaillée sur des lendemains qui chantent. Avec ''American bluff'', le mouvement de balancier s'opère entre la grande fresque criminelle romanesque et ces comédies noires qui érigent l'incompétence et l'infortune en tant que principes qui régentent l'univers, un peu comme si Scorcese avait couché avec les frères Cohen. A la fin des années 70, deux amants escrocs sont recrutés de force par un jeune flic ambitieux, afin de monter une arnaque de grande envergure dans l'objectif de faire tomber les politiciens véreux de la côte Est. Viendront se greffer sur le complot une épouse névrosée, un maire naïf, des mafieux de Floride et un faux cheikh arabe : de quoi faire en sorte que le plan soigneusement échafaudé s'effondre comme un château de cartes...car ''American bluff'' fait partie de ces films dans lesquels les mensonges et les manipulations des uns envers les autres prennent des proportions tellement gigantesques qu'ils en deviennent incontrôlables. Même si une légère impression de déjà-vu peut se faire sentir tout au long du film, observer une toile de magouilles se refermer sur les apprenti marionnettistes reste une éternelle source de satisfaction, même si la mécanique du piège n'est pas aussi implacable qu'il y paraît. En outre, pour une fois, ''American bluff'' se concentre sérieusement sur ses personnages : l'escroc roué qui comprend vite que les choses vont trop loin, sa complice qui, à force de double jeu, ne sait plus à qui va sa loyauté, le flic à la fois fasciné et angoissé par le calibre des lièvres que ses machinations lui permettent de lever : là aussi, les portraits sont sans grand génie et ne dévoilent aucun personnage à la stature exceptionnelle. L'ensemble demeure cependant parfaitement réglé, et tiré vers le haut par un casting de luxe qui s'en donne à coeur joie, en évoluant sur le fil du cabotinage sans jamais y tomber. De ce film plaisant et calibré pour le succès, on pourrait trouver à redire, à l'instar de ''Happiness therapy'', qu'il n'est pas le chef d'oeuvre qu'il ambitionnait visiblement d'être (Russell laisse transparaître un indiscutable côté ''p'tit malin'' qui peut irriter). Mais c'est bien là l'unique reproche qu'on pourrait adresser à ce polar tragi-comique d'excellent niveau.

    0 Smiley_yes   2 Smiley_no