(3 votes)
Star-onStar-onStar-halfStar-offStar-off
Real (2013) dvd

SYNOPSIS :

Atsumi, talentueuse dessinatrice de mangas, se retrouve plongée dans le coma après avoir tenté de mettre fin à ses jours. Son petit-ami Koichi ne comprend pas cet acte insensé, d'autant qu'ils s'aimaient passionnément. Afin de la ramener dans le réel, il rejoint un programme novateur permettant de pénétrer dans l'inconscient de sa compagne. Mais le système l'envoie-t-il vraiment là où il croit ?

Réalisé par :

Kiyoshi Kurosawa

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
FRJP FR 12 127 Min 16/9 (2:35) compatible 4/3 Dolby Digital Japon
1 critique
Trier par :

    Marc Publié le 05/11/2014

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (2229 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : L'exploration du subconscient d'un individu plongé dans le coma a déjà donné lieu à un nombre respectable de tentatives, la dernière en date étant un ''Vanishing waves'' lituanien, expérimental et à peu près complètement hermétique. Dans les mains de Kioshi Kurosawa, cinéaste nippon renommé pour son éclectisme et son refus des conventions, on attendait forcément beaucoup du sujet...et on sera du coup plutôt déçu du résultat, bluette dramatique (ou drame sentimental, comme vous préférez) fort sage et guère prodigue en émotions fortes. Que les personnages, la jeune fille plongée dans le coma suite à un suicide manqué et son soupirant, avide de comprendre ce qui a pu la pousser à une telle extrémité. soient unis par un lien émotionnel et amoureux puissant dès le départ n'a rien d'inhabituel - c'est même la norme dans ce genre de films - et puis... on est au Japon après tout, et les codes du manga ne sont jamais loin. Malgré des moyens restreints qui excluent toute possibilité de démesure visuelle, Kurosawa se débrouille pour insuffler une atmosphère doucement anxiogène à ces voyages cérébraux, avec certains effets qui ne sont pas sans rappeler ''Kaïro''. Pourtant, une fois le coeur du problème abordé, le film ne ménage plus vraiment de surprises et encore moins de climax digne de ce nom. Dans ce jeu trouble autour du concept de réalité, dans lequel les productions du subconscient contaminent peu à peu le réel, même le twist final ne suscitera tout au plus qu'un intérêt poli. Et pour arriver jusque là, encore aura-t-il fallu subir une interminable succession de non-événements, Kurosawa faisant preuve d'une lenteur complaisante dans le développement de l'intrigue, sans que cela influe positivement sur l'atmosphère du film ou sur l'empathie qu'on pourrait éprouver envers les personnages. Bref, dans le créneau de l'exploration des sphères oniriques, ''Inception'' peut encore dormir sur ses deux oreilles...

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no