COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

Retour à Ithaque (2014)

Comédies dramatiques

(3 votes)
Star-onStar-halfStar-offStar-offStar-off
Retour à Ithaque (2014) dvd

SYNOPSIS :

Une terrasse qui domine la Havane, le soleil se couche. Cinq amis sont réunis pour fêter le retour d'Amadeo après 16 ans d'exil. Du crépuscule à l'aube, ils évoquent leur jeunesse, la bande qu'ils formaient alors la foi dans l'avenir qui les animait … mais aussi leur désillusion d'aujourd'hui.

Réalisé par :

Laurent Cantet

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
FRES FRNL all 92 Min 16/9 (2:35) compatible 4/3 Dolby Digital France
1 critique
Trier par :

    Marc Publié le 15/02/2016

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1819 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Bien qu’écrit par un dramaturge cubain et tourné sur place avec des acteurs locaux par le palmé d’or 2008 Laurent Cantet, ce “Retour à Ithaque” repose sur un des dispositifs les plus classiques du cinéma français, celui de la soirée entre amis où chacun se remémore anecdotes et blessures intimes, balance tout ce qu’il a sur la patate et s’embrouille avec les autres avant de se réconcilier (ou pas). Ici, ils sont cinq : une ophtalmologue aigrie, un peintre en panne d’inspiration, un ingénieur qui traficote et un apparatchik qui affiche toutes les apparences de la réussite matérielle, réunis pour accueillir le cinquième, dissident qui vient de rentrer après seize années passés en Espagne. Qu’ils se remémorent l’époque où ils croyaient encore au Grand Soir, argumentent sur la valeur comparée des Beatles et des Stones ou comparent leurs parcours respectifs, l’ombre de la dictature castriste plane au-dessus des conversations du petit groupe : une dictature qui n’a fusillé personne dans leur entourage mais qui, comme toutes les dictatures, surveille, intimide et brise les espoirs et les ambitions. On se situe donc très clairement dans le registre du théâtre filmé, Cuba se dévoilant implicitement à travers les échanges sans qu’il soit nécessaire de recourir au moindre visuel de carte postale...et encore ce Cuba reste-t-il probablement déformé par le prisme studieux mais néanmoins européen du réalisateur. Intéressant, à même de susciter un certain suspense à mesure qu’on approche du coeur du problème, il y a pourtant fort à parier que “Retour à Ithaque” n’aurait pas suscité beaucoup d’intérêt s’il avait été dépourvu de son cadre exotique et marxiste…

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no