COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

La Dame en Noir 2: L'Ange de la Mort (2014)

Emotion/drame, Thriller, Frisson/horreur

(14 votes)
Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off
La Dame en Noir 2: L'Ange de la Mort (2014) dvd

SYNOPSIS :

Évacués de Londres pendant les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, un groupe de huit élèves, emmené par la directrice Jean Hogg et Eve Parkins, une jeune institutrice, arrive dans le petit village déserté de Crythin Gifford. Leur destination est la Maison des marais. Un imposant manoir délabré sur une île isolée du continent. Leur présence réveille une force maléfique qui hante cette imposante demeure depuis des décennies. De l'obscurité va surgir l'esprit démoniaque et vengeur de La Dame en noir.

Réalisé par :

Tom Harper

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
Blu-ray
DVD
EN NL 16 94 Min 16/9 compatible 4/3 Dolby Digital Royaume-Uni
1 critique
Trier par :

    Marc Publié le 27/09/2015

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1849 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Si le premier volet devait rester pour une seule raison dans l’histoire, ce serait pour avoir démontré que ressusciter la célèbre Hammer au 21ème siècle avait un sens. Il est vrai que cet élégant film fantastique old-school, qui permit à Daniel Radcliffe de s’imposer dans son premier rôle principal post Harry Potter, constituait une véritable précis de l’épouvante gothique, celui des manoirs victoriens, des rideaux translucides, des guéridons recouverts de toiles d’araignée et des vieilles malédictions familiales : avec son scénario solide et cohérent, “La dame en noir” constituait le meilleur remède qui soit à la profusion de produits médiocres ressassant les mêmes obsessions, les mêmes clichés et les mêmes jump-scares mités. Que la reconnaissance critique et populaire appelle obligatoirement une suite est une certitude aussi bien ancrée que le fait que cette suite sera fatalement d’une facture plus incertaine. Si “La dame en noir 2” a eu la bonne idée de déplacer l’action de quelques décennies dans le temps (on est cette fois en pleine Seconde guerre mondiale, et le manoir sert de refuge aux enfants londoniens évacués durant le Blitz), elle ne fait que reprendre assez maladroitement les principales contingences narratives de son prédécesseur pour aboutir à un résultat à la fois plus confus et plus lacunaire. Plus grave, le nouveau réalisateur ne semble pas avoir autant de patience que James Watkins pour échafauder patiemment l’atmosphère de manoir décrépit mangé par le brouillard qui avait si bien réussi au premier volet, et préfère se rabattre sur des effets faciles (portes qui se verrouillent mystérieusement, reflets anormaux dans le miroir, visages diaboliques, bref tout le barnum du cinéma fantastique à deux balles). Du coup, tout ce qui faisait la particularité et le charme du premier épisode passent à la trappe et cette “Dame en noir 2” se retrouve à patauger dans le grand marigot des films d’horreur conçus à la va-vite qui tablent prioritairement sur le manque de discernement du public adolescent. Dommage pour la Hammer, qui devrait quand même attendre d’avoir retrouvé sa splendeur d’autrefois avant de céder à la facilité mercantile...

    0 Smiley_yes   1 Smiley_no