COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

Les Cowboys (2015)

Emotion/drame

(14 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-halfStar-off
Les Cowboys (2015) dvd

SYNOPSIS :

Une grande prairie, un rassemblement country western quelque part dans l'est de la France. Alain est l'un des piliers de cette communauté. Il danse avec Kelly, sa fille de 16 ans sous l'œil attendri de sa femme et de leur jeune fils Kid. Mais ce jour-là Kelly disparaît. La vie de la famille s'effondre. Alain n'aura alors de cesse que de chercher sa fille, au prix de l'amour des siens et de tout ce qu'il possédait. Le voilà projeté dans le fracas du monde. Un monde en plein bouleversement où son seul soutien sera désormais Kid, son fils, qui lui a sacrifié sa jeunesse, et qu'il traîne avec lui dans cette quête sans fin.

Réalisé par :

Thomas Bidegain

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
FR NL 12 105 Min 16/9 compatible 4/3 Dolby Digital France
3 critiques
Trier par :

    Marc Publié le 26/12/2016

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1822 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : Thomas Bidegain est sans conteste devenu le scénariste le plus coté du cinéma français, après avoir écrit des cartons médiatiques (de qualité discutable, mais là n’est pas la question) comme “La famille Bélier” et des oeuvres palmées à Cannes comme “Dheepan”. En cette époque de menace terroriste et de fantasmes d’une cinquième colonne musulmane, son premier film en tant que réalisateur semble totalement à sa place : un père et son fils se lancent sur la piste de leur fille et soeur, partie du jour au lendemain au bras d’un intégriste. Leur traque, qui durera des années, les mènera en Europe et au Moyen Orient, à la poursuite d’une ombre qui s’évanouit à chaque fois qu’ils semblent prêts à lui mettre la main dessus. Quand on connait un peu les traditions du cinéma français, on est surpris qu’il ne soit que peu question ici de compréhension mutuelle des cultures et de culpabilité historique, et que “l’Autre” se résume à de vagues figures menaçantes, barbues et même pas systématiquement sous-titrées, comme dans n’importe quel blockbuster décérébré de l’ère bush. Non, le film se concentre presque exclusivement sur l’obstination d’un père, puis de son fils, pour retrouver une jeune femme qui a pourtant disparu tout à fait volontairement. C’est que “Les cowboys”, loin d’intellectualiser son sujet, assume jusqu’au bout sa logique “genresque”...car, des routes de France aux pistes poussiéreuses des zones tribales pakistanaises, dans la figure de cet homme taciturne et déterminé, dans celle d’un fils qui doit assumer un héritage qu’il n’a pas choisi, ce sont bien les codes du western qui régentent le film : le fait que la famille française soit de toutes les fêtes Far-west et concours de danses country de la région n’était pas qu’un détail anodin. Plus précisément, “Les cowboys” est une transposition moderne et européenne de “La prisonnière du désert” de John Ford. Dans ce dernier, des hommes s’enfonçaient en terre inconnue, poussés par une perception unilatérale de ce qui doit être fait et par l’assouvissement inconscient d’une vengeance, pour récupérer l’une des leurs aux mains d’une culture qu’ils ne peuvent ni ne souhaitent comprendre. Les lieux, l’époque et les personnages ont changé, les prémices et la conclusion de même, mais le déroulement du récit, les codes visuels et narratifs, les enjeux qui animent tous les personnages, s’inscrivent dans une tradition ancienne. Evidemment, si vous ne connaissez pas le film d’origine, les analogies vous sauteront sans doute un peu moins aux yeux...mais cela n’empêche pas “Les cowboys” de rester une proposition suffisamment intrigante pour qu’on ait envie d’y voir l’émergence en France d’un cinéma qui soit à la fois “d’auteur” et “de genre”. Et ça, si ça se devait se concrétiser, ce serait une très bonne nouvelle !

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • pascal Publié le 02/05/2016

  • user-thumb Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : Le meilleur film français que j'ai vu, depuis...La loi du marché. Thomas Bidegain a eu les moyens de ses ambitions. Excellente direction d'acteurs et actrices. Très bien scénarisé. Acteurs et actrices parfaits. Bonne musique....Quelques scènes TERRIBLEMENT émouvantes.A voir absolument......

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • dolores Publié le 10/04/2016

  • user-thumb
    5_pen_2_fr (482 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : Sombre histoire, et pourtant ... Le scénario tient en quelques mots : un père cherche sa fille. Malgré ce fil très ténu, le spectateur suit la quête de ce père qui devient obsessionnelle et se poursuivra au-delà de toute raison. C'est aussi la quête d'un fils qui voudrait bien avoir un "vrai" papa. C'est aussi une recherche d'identité, ... Bref, on l'aura compris, c'est beaucoup de choses à la fois qui meublent tout le déroulement du récit et c'est une merveille. A coup d'ellipses, voilà une enquête qui tient en haleine. A chaque nouveau rebondissement, le réalisateur (et il sait y faire, ce n'est pas pour rien qu'il a travaillé avec Audiard fils) nous rembarque pour de nouvelles aventures au point de toucher du doigt quelques problématiques bien actuelles sans jamais devenir lourd. On a beaucoup commenté le personnage d'Alain (joué par un Damiens, excellent) car il parvient à susciter l'empathie malgré son foutu caractère mais il n'est finalement qu'un point de départ à l'aventure du fils (tout aussi bien interprété d'ailleurs). Début de film très intimiste (caméra très, très rapprochée) qui, petit à petit, va se mettre à distance peut-être pour donner une dimension plus universelle au propos.Déroutant et poignant

    1 Smiley_yes   0 Smiley_no