COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

Robinson Crusoe (2016)

Dessins animés, Animation

(9 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-halfStar-off
Robinson Crusoe (2016) dvd

SYNOPSIS :

Mardi, un jeune perroquet, vit sur une île paradisiaque avec d'autres animaux. Il rêve de quitter son île pour découvrir le reste du monde. Après une violente tempête, Mardi et ses amis font la découverte d'une étrange créature sur la plage : Robinson Crusoë. Les animaux de l'île vont devoir apprivoiser ce nouvel arrivant ! C'est pour Mardi l'occasion de vivre une extraordinaire aventure et peut-être de quitter son île !

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
VOD
FRNLVL 6 87 Min 16/9 (1,78) Dolby Digital Belgique
1 critique
Trier par :

    Marc Publié le 28/11/2016

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1849 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : Après avoir regardé ce “Robinson Crusoé”, je peux acter le passage à la maturité de l’animation belge option enfants, jusqu’à présent débordante de bonnes intentions mais très perfectible. Rien qu’en considérant ce qui sort des tiroirs de chez nWave, ce décalque de “Finding Nemo” qu’était “les aventures de Samy” offrait un résultat assez mignon mais aussi vide et ennuyeux. Puis ce fut le tour du “Manoir magique”, techniquement brillant et mené tambour battant mais qui manquait toujours de substance. Et aujourd’hui, ce “Robinson Crusoé”, dont les moyens plus conséquents ont sans doute permis à nWave de progresser encore un peu plus. La classique histoire du naufragé se trouve ici revue et corrigée par le prisme des animaux qui entourent Robinson : perroquet, cochon, bouc, etc...qui, d’abord méfiants face à l’irruption de l’Inconnu dans leur existence routinière, finissent par s’habituer puis par aider l’humain échoué sur leur îlot. On ne peut donc pas affirmer que le scénario s’écarte des sentiers balisés et de la logique gentillette qui présidaient aux précédentes productions nWave, dont il conserve heureusement la remarquable qualité visuelle et le recours parfaitement maîtrisé à la 3D pour offrir des séquences au rythme très soutenu. Les améliorations concernent cette fois divers éléments périphériques qui pourraient sembler anodins mais qui, du fait qu’ils étaient maladroitement ou non traités dans les productions précédentes, empêchaient systématiquement qu’on soit pleinement satisfait du résultat. Pour ne citer que quelques exemples évocateurs, “Robinson Crusoé” est une production plutôt drôle, à la fois pour les enfants et les adultes, à la fois dans ses facette slapstick et dans ses dialogues, ce qui n’était jamais arrivé jusqu’ici. Ensuite, les différentes figures animalières maîtrisent à la perfection la science américaine de l’archétype clairement lisible, essentiel dans une production enfantine. Enfin, les figures négatives - les chats de la cale - se montrent elles aussi totalement convaincantes. Le soin attentif apporté à toutes les composantes de ce “Robinson Crusoé” lui permet, à sa modeste façon, de tenir la dragée haute à des productions américaines qui disposent de moyens notoirement supérieurs, et de faire apparaître la Belgique de manière définitive sur la carte de l’Animation mondiale.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no