COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

Conjuring 2 : Le Cas Enfield (2016)

Frisson/horreur, Satanique, Surnaturel

(20 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off
Conjuring 2 : Le Cas Enfield (2016) dvd

SYNOPSIS :

Lorraine et Ed Warren se rendent dans le nord de Londres pour venir en aide à une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques. Il s'agira d'une de leurs enquêtes paranormales les plus terrifiantes...

Réalisé par :

James Wan

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
Blu-ray
DVD
FREN FRNL 16 128 Min 16/9 (2.40:1) Dolby Digital États-Unis
3 critiques
Trier par :

    Marc Publié le 29/08/2017

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1846 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

    Sa critique : Je fais partie de ceux qui n’avaient pas été totalement conquis par le premier volet de “The conjuring”, sous-titré en français “Les dossiers Warren” du nom du couple de médiums-vedettes qui s’occupa de toute sorte d’affaires paranormales dans les années 70. Certes, en 2013, Il s’agissait sans aucun doute du meilleur film d’épouvante hollywoodien du moment...mais vu le niveau pitoyable de la concurrence, on ne pouvait pas décemment considérer ce premier prix comme un exploit. Dans son créneau, le résultat était loin d’être honteux, on y trouvait même l’un ou l’autre moment vraiment effrayant mais globalement, “Les dossiers Warren” reposait sur le même schéma, les mêmes ficelles et les mêmes effets que toute la production horrifique américaine, les premiers “Insidious” et “Sinister” en tête, sans vraiment posséder d’avantage comparatif par rapport à ces derniers. D’autre part, l’accent mis sur le couple Warren constituait une arme à double-tranchant : leurs doutes, leurs craintes, leur épuisement face à ce qu’ils estiment être une mission divine permettait d’élaborer de deux personnages incomparablement plus fouillés que tout ce que le cinéma d’épouvante propose d’habitude...mais cette obligation de travailler les personnages pour respecter l’authenticité des faits se payait au prix d’une dilution de la capacité du film à faire peur. Le second volet possède exactement les mêmes forces et faiblesses que son prédécesseur, et s’intéresse cette fois à un des cas les plus documentés de manifestation paranormale, celui du poltergeist qui tourmenta la famille Hodgson durant l’hivers 1977 (auquel les Warren ne furent jamais confrontés puisqu’il sévissait à Londres). Jump-scares, voix d’outre-tombes, ombres fugaces et occasionnellement, un tour de passe-passe convaincant (l’ombre rejoignant le portrait sur le mur afin de l’incarner) confirment que James Wan n’est pas le plus mauvais des “épouvanteurs” assimilés et digérés par le Système. Pour le reste, le film traîne en longueur et succombe fréquemment à ses tics de faux docu-fiction fantastique pour ménagère. Oh, foncièrement, le résultat demeure assez honnête, c’est même le mieux que puisse offrir l’épouvante américaine franchisée quand elle est aux mains des producteurs...mais ça ne reste fondamentalement guère mémorable. Encore une preuve que “The conjuring” est déjà entré dans sa phase de décadence ? La séquence d’introduction du premier film avait donné naissance au médiocre produit d’exploitation qu’était “Annabelle”, du nom de la poupée démoniaque qui y figurait...et on va se manger dès l’année prochaine “Valak”, sur le démon-possesseur-de-nonne qui tient la vedette dans celui-ci...

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Sandy Publié le 03/02/2017

  • user-thumb Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-on

    Sa critique : Awesome movie, the suspense keeps you in your seat till the end. Just as goos as the first one. to be recommended.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Pierre-Yves Publié le 12/01/2017

  • user-thumb
    4_pen (45 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-on

    Sa critique : Très surprenant, comme le premier. A un moment, je craignais un certain flottement, mais le rebondissement est arrivé au bon moment . La complicité des deux Warren devient presque touchante. Je redemande un troisième.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no