Ben-Hur (2016)

Action, Aventure, Emotion/drame

(19 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off
Ben-Hur (2016) bluray

SYNOPSIS :

Ben-Hur retrace l'histoire épique de Judah Ben-Hur, un prince accusé à tort de trahison par Messala, son frère adoptif, officier de l'armée romaine. Déchu de son titre, séparé de sa famille et de la femme qu'il aime, Judah est réduit à l'esclavage. Après des années en mer, Judah revient sur sa terre natale dans le but de se venger. Il va y rencontrer son destin.

Réalisé par :

Timur Bekmambetov

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
Blu-ray
DVD
FREN FRNL 12 125 Min 16/9 compatible 4/3 DTS HD États-Unis
5 critiques
Trier par :

    Marc Publié le 12/02/2018

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (2004 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Tout de même, il fallait être un brin inconscient pour s’attaquer à un remake de ‘Ben-Hur’ : Non que le légendaire péplum de 1959 devait se voir interdit de toute tentative de réappropriation : après tout, il s’agissait déjà de l’adaptation d’un bouquin au départ, écrit par un certain Lewis Wallace en 1880 et plusieurs adaptations au cinéma existaient avant celle de William Wyler...mais quand on s’attaque à un monument pareil, il faut tout de même y mettre un minimum de formes. Or, ici, non seulement le budget n’est pas extrêmement élevé alors que n’importe quelle purge super-héroïque bénéficie de trois fois plus de moyens mais en plus, le boulot a été confié à Timur Bekmanbetov: le genre de type pas très subtil qui trouve qu’il y a trop de parlotte dans les films et qui ne sait pas focaliser sa caméra sur un point plus de cinq secondes d’affilée. Et donc, il simplifie autant qu’il peut, le Michael Bay des steppes : on ne compte plus les éléments qui sont hachés menu dans le nouveau scénario, les personnages qui passent à la trappe, les passages qui sautent au montage. C’est vrai, on ne devrait pas se livrer à de la comptabilité comparative mais enfin, là, on parle d’un classique que tout le monde a vu au moins une fois dans sa vie : qu’on le veuille ou non, la comparaison, même inconsciente, s’exerce automatiquement. Bien sûr, ces changements ne bouleversent pas la trame principale: il s’agit toujours de l’histoire de ce prince juif, trahi par son ami d’enfance romain, qui est envoyé aux galères, en réchappe miraculeusement, lave son honneur lors d’une course de chars et en profite pour rencontrer le Christ et se convertir...mais les lacunes et les ellipses rendent juste le film plus idiot et incohérent : participer à la course de char parce qu’on a sauvé un notable romain, qu’on a été adopté par lui, gracié par l’empereur et qu’on a acquis la citoyenneté, ça se tient. Sortir du désert alors que sa tête est mise à prix et défier son rival en roulant des mécaniques, c’est juste du cliché pseudo-héroïque de blockbuster décérébré qui n’a rien à faire dans un film comme Ben-Hur. Tous autant qu’ils sont, les acteurs sont transparents et même la course de chars, fleuron de l’antique version, ne suscite plus beaucoup d’enthousiasme. L’originale laissait un souvenir inoubliable justement parce qu’elle était entièrement tournée en prises de vue réelles, qu’on sentait tout le travail technique et logistique démesuré derrière...et parce qu’elle était passionnante, tout simplement : il s’agissait d’une de ces séquences de légende qu’on ne rencontre qu’une fois par décennie. Ici, le résultat, évidemment bourré d’images de synthèse, est plutôt laid, orchestré sans grande conviction, et se noie dans la masse des bouillies numériques qu’on oubliera instantanément, quelque part entre l’attaque d’une métropole par des Decepticons et une poursuite en surf dans les égouts avec les tortues ninja. S’il ne s’était pas trop mal débrouillé en gérant le portage de Comics décalés comme “Wanted” ou “Abraham Lincoln chasseur de vampires”, il manque à Bekmanbetov une qualité essentielle pour adapter un péplum mythique, tragique et imprégné de valeurs chrétiennes : un sens minimum de la dignité.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • The Great Publié le 04/12/2017

  • user-thumb
    5_pen (147 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-offStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Un film qui ne casse pas la baraque, mais qui se veut être meilleur que le film original de Charlton Heston dans les années 60.. Effectivement, beaucoup de mauvais choix à retirer du film: acteurs complétement médiocre, décors sur fond vert, des courses de chevaux inévitablement idiotes, et surtout pourquoi choisir Morgan Freeman? Il cabotine totalement.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • jean-philippe Publié le 22/11/2017

  • user-thumb Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : J'ai regardé ce film alors que j'étais plein d'aprioris négatifs tant les critiques étaient mauvaises. Au final j'ai passé un agréable moment cinéma. Bien sûr la version 'Charlton Heston" qui dure près de 4 heures a une intensité dramatique bien supérieure et l'intensité des scènes fortes est inégalée mais il s'agit d'un chef d'oeuvre ce que la version 2016 ne prétend pas être. Ben Hur et Messala sont ici beaucoup moins opposés que dans l'original et le final, beaucoup moins dramatique ne déplaira pas aux amateurs de happy end dont je suis. On regrettera l'escamotage complet de la phase romaine de Ben Hur après la bataille navale et le sauvetage du puissant Romain ...

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no