COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

Power Rangers (2017)

Action, Aventure, Science-fiction

(9 votes)
Star-onStar-onStar-halfStar-offStar-off
Power Rangers (2017) bluray

SYNOPSIS :

Les destins de cinq ados se croisent lorsqu'ils se découvrent des pouvoirs surnaturels. Ils vont devoir unir leurs forces pour protéger leur petite ville, Angel Grove, et le monde, face à une menace extra-terrestre. Mais pour y parvenir, ils devront d'abord surmonter leurs peurs et mettre de côté leurs différences pour former une vraie équipe. Ce n'est qu'unis qu'ils pourront devenir les Power Rangers.

Réalisé par :

Dean Israelite

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
Blu-ray
DVD
FREN FRNLEN 12 124 Min 16/9 (2.40:1) DTS HD États-Unis
2 critiques
Trier par :

    Marc Publié le 20/03/2018

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1846 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-offStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Il y avait beaucoup de monde, et moi le premier, pour percevoir la chose comme une tentative improbable de rebooter un succès non moins improbable des années 90 auprès d’une jeune génération qui, contre toute attente, a apparemment mordu à l’hameçon. En outre, dans mon cas, les Power Rangers ne représentent pas grand chose : lorsqu’ils ont commencé à être diffusés sur les chaînes françaises, il était déjà trop tard pour que je prête attention à ces héros chromatiques et à leurs petites chorégraphies de majorettes sous amphétamines: outre le fait que je reniflais avec méfiance une telle “américanisation” du sentaï qui lui ôtait tout son exotisme bon marché, j’étais de la génération antérieure, celle des X-Or, Bioman et Giraya (même si au fond, tous ces trucs fonctionnent sur le même modèle ringard)...ce qui, au passage, m’indique avec une douloureuse acuité que les trucs que je regardais enfant sont trop préhistoriques pour que ceux qui tiennent aujourd’hui les leviers de la réactivation d’anciennes franchises puissent encore s’en souvenir. En tout cas, ce blockbuster intermédiaire, qui dévoile l’origine des Power Rangers pour les trois trentenaires no-life que ça doit encore intéresser, suit fidèlement le concept des ados à problèmes qui deviennent hyper badass grâce à de petits médaillons colorés, pilotent des robots en forme de dinosaures et affrontent une pin-up gothique hystérique répondant au patronyme inacceptable de Rita Repulsa. Par son appartenance à la grande famille consanguine des teenage-movies, l’ensemble reste cliché et prévisible d’un bout à l’autre...mais fondamentalement pas pire que le commun des productions du même tonneau: le scénario suit les rails sans dévier, et sans apporter la moindre surprise ou le moindre élément imprévu...donc oui, c’est bien moins approfondi qu’un “Chronicle” - et ce dernier n’était déjà pas franchement finaud - mais malgré tout notablement moins blaireau qu’un “Transformers”. A moins d’avoir été vraiment un fan transi des Power Rangers au cours de vos tendres années, auquel cas le résultat fonctionnera peut-être comme un genre de Madeleine de Saban, j’ai du mal à percevoir ce qu’apporte spécifiquement ce teenage-movie fonctionnel mais parfaitement interchangeable. L’apport le plus notable de cette nouvelle version concerne la grosse artillerie pyrotechnique qu’il déploie et le destruction-porn décomplexé dans lequel il se vautre, et qui tentent de faire oublier les collants de couleur, les casques de moto tunés, les explosions de pétards-pirate et les monstres en latex d’autrefois : je ne suis pas encore parvenu à décider si il s’agissait d’une bonne ou d’une mauvaise nouvelle.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Anne Publié le 21/10/2017

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (762 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : J'attendais une oeuvre intéressante mais j'ai été très déçue - le jeu des acteurs est loin d'être au top, le scénario passe par tous les clichés possibles (le nombre de fois que j'ai levé les yeux au ciel), les effets spéciaux n'ont rien d'extraordinaire ... Bref, je suppose que les amateurs seront moins sévères, mais personnellement, je passe !

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no