COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

Les Gardiens de la Galaxie 2 (2017) 3d_icon

Action, Aventure, Science-fiction

(32 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off
Les Gardiens de la Galaxie 2 (2017) bluray3d

SYNOPSIS :

Musicalement accompagné de la "Awesome Mixtape n°2" (la musique qu'écoute Star-Lord dans le film), Les Gardiens de la galaxie 2 poursuit les aventures de l'équipe alors qu'elle traverse les confins du cosmos. Les gardiens doivent combattre pour rester unis alors qu'ils découvrent les mystères de la filiation de Peter Quill. Les vieux ennemis vont devenir de nouveaux alliés et des personnages bien connus des fans de comics vont venir aider nos héros et continuer à étendre l'univers Marvel.

Réalisé par :

James Gunn

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
Blu-ray
Blu-ray 3D
DVD
FREN FRNL 12 136 Min 16/9 (2.40:1) DTS HD États-Unis
5 critiques
Trier par :

    Marc Publié le 08/10/2018

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1831 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : La franchise tirée d’un Comic la moins susceptible de cartonner (car la moins connue, la plus improbable, la plus sujette à la faute de goût entre les mains d’un maladroit…) est devenu le plus beau fleuron de l’écurie Marvel : un modèle de ce que les films de superhéros, ces nouveaux champions du cinéma populaire, devraient être pour séduire au-delà de leur public habituel. A l’usage, il semble que faire rentrer dans le “Système” un réalisateur, James Gunn, qui a effectué ses classes au sein de la Troma team était une idée plus futée qu’il n’y parait, tant il apparaît illusoire d’espérer réduire et normaliser totalement les fortes têtes de ce genre, qui gagnent pourtant à être cadrées sans excès. Alors oui, forcément, par rapport au premier épisode, l’effet de surprise est moindre, et on retrouve tous les héros dans les rôles et positions attendues, du héros maladroit et pusillanime au grosbill involontairement drôle, en passant par l’élément mignon incarné par un Groot redevenu arbrisseau. James Gunn donne également un rôle plus important à certains personnages secondaires, sans rien perdre de sa capacité à offrir à chaque membre de l’équipe la place et l’exposition qu’il mérite. On pourrait juger que le scénario n’est pas d’une originalité foudroyante : à l’instar d’une grande partie des films de super-héros et des space-opéras, il est ici question de famille et plus spécifiquement, de l’opposition de la famille de coeur et de la famille de sang, même si cette dernière s’incarne ici d’une manière très particulière ! A posteriori, on constate que ‘Les gardiens de la galaxie 2’ n’installait aucune pièce scénaristique indispensable en vue du grand puzzle ‘Infinity wars’ mais le brio avec lequel il orchestre les scènes d’action et les relations entre un grand nombre de personnages donne malgré tout l’impression d’une vaste répétition générale. N’oublions qu’on jauge en général la valeur d’un film de superhéros sur base de facteurs aussi dépourvus de noblesse intrinsèque que la puissance visuelle, l’originalité des scènes d’action, le charisme des héros et de leurs ennemis et leur capacité à renouer avec les punchlines les plus efficaces des Comics... ce qui n’empêche même pas ces ‘Gardiens de la galaxie 2’, raisonnablement marrants, de parvenir en une occasion à se montrer authentiquement émouvant, là où tant de leurs congénères se révèlent inaptes à la vanne et ne parviennent, dans le meilleur des cas, qu’à accoucher d’un ton affreusement lénifiant. ‘Les gardiens de la galaxie 2’ réussissent donc brillamment là où ‘Suicide squad’ avait lamentablement échoué, où les deux derniers ‘Star trek’ étaient à la peine, et où les nouveaux ‘Star wars’ numérotés s’engluent dans un premier degré vaguement ridicule et de l’humour de cour de récréation. Reste que James Gunn a été récemment viré par ses nouveaux maîtres après l’exhumation d’une série de vieux tweets résumant son goût pour les blagues de cul pédophiles (chez un ancien de chez Troma ? Sans blague…). Profitez donc bien de cet excellent second épisode car le troisième risque de ressembler à l’image que Disney veut projeter de lui-même : ennuyeux, conformiste et neuneu.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Benoit Publié le 09/08/2018

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1181 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : Dans la bonne lignée du premier!! a voir donc!

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • The Great Publié le 22/02/2018

  • user-thumb
    5_pen (121 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-on

    Sa critique : Hillarant, démentiel, mention spécial à Dave Bautista, ex-WWE superstar, qui prend de l'ampleur et surtout à ce sacré Groot qui lui aussi prend de l'ampleur. Si 3e volet y a , il sera peut être que meilleur.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no