(10 votes)
Star-onStar-onStar-halfStar-offStar-off
Happy Birthdead (2017) dvd

SYNOPSIS :

Teresa, une jeune lycéenne, est perturbée lorsqu'elle découvre qu'elle revit inlassablement la même journée. Une journée apparamment ordinaire mais qui s'achève toujours par sa mort brutale...

Réalisé par :

Christopher Landon
 
Ajouter

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
FREN FRNL 16 96 Min 16/9 compatible 4/3 Dolby Digital États-Unis
1 critique
Trier par :

    Marc Publié le 10/03/2019

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1902 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

    Sa critique : Un slasher en mode reboot, dans lequel une funeste journée d’anniversaire qui se termine par un meurtre recommence, encore et encore, jusqu’à ce que la victime sacrificielle trouve un moyen d’échapper à son destin : comme dans tout bon campus-movie, la dite victime est une pétasse de la pire espèce...et ce n’est qu’à mesure qu’elle parvient à différer son assassinat ou à renverser le cours des événements qu’on en apprend davantage sur elle, qu’elle évolue et qu’elle parvient à emporter la sympathie du public. Jouer sur les codes du Slasher et sur les réflexes conditionnés en la matière, Wes Craven l’avait déjà fait il y a 20 ans avec ‘Scream’. Quant au concept, désolé Jason Blum, mais il n’est original que dans la mesure où on n’a pas vu ‘Groundhog day’ et une bonne centaine de ses successeurs après lui. Reste que vu la catégorie d’âge ciblée par les productions Blumhouse, le public concerné n’était même pas né quand ces deux classiques sont sortis, et ne les a peut-être même pas vus. En tout cas, teenage-movie ou pas, ‘Happy Birthdead’ n’est pas déplaisant à suivre, non pas parce que les meurtres sont particulièrement originaux ou sanglants, mais parce qu’on s’amuse de voir de quelle façon la Mort trouve toujours une voie pour frapper (et ça, c’est plutôt inspiré de ‘Destination finale’!) mais aussi parce que le film s’amuse de la désinvolture de son héroïne une fois que celle-ci a compris qu’elle disposait d’un capital inépuisable de “vies” pour interférer avec le destin. A mélanger adroitement les concepts qu’il plagie sans complexes, ‘Happy birthdead’ réussit à se montrer très divertissant, à défaut de présenter la moindre once d’originalité pour les spectateurs âgés de plus de 25 ans.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no