COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

Le Crime de l'Orient-Express (2017)

Emotion/drame, Crime, Mystère

(16 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off
Le Crime de l'Orient-Express (2017) dvd

SYNOPSIS :

Un groupe de passagers se retrouve prisonnier du célèbre train de l'Orient-Express, alors qu'un meurtre vient d'être commis. Le détective belge Hercule Poirot mène l'enquête.

Réalisé par :

Kenneth Branagh
 
Ajouter

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
Blu-ray
DVD
FREN FRNLEN 12 154 Min 16/9 (2.40:1) Dolby Digital États-Unis
2 critiques
Trier par :

    Marc Publié le 17/09/2018

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1831 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

    Sa critique : Alors que le public ne semble plus jurer que par les Super-Héros et les franchises à succès, il est rassurant de constater qu’il existe encore une place pour les adaptations de Classiques littéraires et, surtout, que ceux-ci peuvent rapporter suffisamment au box-office pour ouvrir la voie à d’autres tentatives...même si, avec l’un des ouvrages les plus célèbre du deuxième romancier anglophone le plus lu et traduit de tous les temps, le risque d’échec était assez minime. ‘Le crime de l’Orient-express’ incarne l’essence même d’une certaine idée du whodunit, façon Hercule Poirot, qui repose sur un mélange d’indices physiques, d’interrogatoires et de confrontation des points de vue, mais surtout sur l’interprétation des motivations souterraines des suspects, dans le meurtre de l’homme d’affaires véreux Ratchet, poignardé à douze reprises alors que l’Orient-Express était immobilisé par une avalanche. Cette nouvelle version propose un train magnifiquement numérisé à condition que le clinquant un peu artificiel, un détective avec une moustache et un accent qu’on n’oubliera pas de sitôt et des acteurs qui se montrent tous plutôt bons dans le cabotinage, ne vous rebutent pas. Phénomène curieux à noter, alors qu’il respecte généralement le côté suranné du roman autant par le contexte historique que dans les manières de Poirot ou sa méthode d’enquête déductive et démonstrative, Branagh aménage quelques menus détails secondaires qui accordent le film à une modernité plus compréhensible pour le grand-public. Il reste une particularité à mentionner, qui me concerne, moi, et sans doute pas la majeure partie de ceux qui se sont intéressés à cette adaptation : je n’ai jamais lu une seule ligne d’Agatha Christie, pas même les titres aussi célèbres que celle-ci. Vierge de toute connaissance préalable, je m’imaginais donc pouvoir prendre prendre un réel plaisir à “stimuler mes petites cellules grises”, comme l’aurait dit Poirot, à essayer de repérer les indices contradictoires, à détecter les failles dans les témoignages, bref, à essayer de concurrencer le détective belge dans la résolution du mystère. En tout cas, il s’agirait d’une des principales motivations qui me pousseraient à m’intéresser à ce genre de littérature. Or, il faut bien dire que Kenneth Branagh ne semble pas très intéressé par l’idée de laisser planer un peu de suspense : son film n’est pas conçu d’une manière qui puisse susciter valse d’hésitations, fausse-pistes et réflexion fébrile. On assiste plutôt avec passivité aux multiples tours et détours du cheminement mental de Poirot, jusqu’à l’implacable démonstration finale qui lui permettra de confondre le coupable. ‘Le crime de l’Orient-express’ est donc plutôt une honnête reconstitution visuelle et factuelle d’un Classique de la littérature policière. Rien d’irregardable en soi mais quitte à en proposer une version 2017, il aurait du être possible de la rendre un peu plus dynamique.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Samuel Publié le 11/08/2018

  • user-thumb
    5_pen_2_fr (466 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-on

    Sa critique : Plus jeune, j'ai eu l'occasion d'apprécier beaucoup de romans d'Agatha Christie et de son fameux détective belge Hercule Poirot, tout comme Miss Marple d'ailleurs... Le Crime de l'Orient-Express est un des rares qui m'ait échappé (ou dont je ne me souvenais pas avoir lu...) et c'est donc avec un plaisir coupable non dissimulé que je suis allé voir cette réalisation.La trame de l'histoire suit assez fidèlement celle du roman dont il est adapté, et est celle d'une intrigue policière d'apparence classique, avec pas mal de bons rebondissements. Soyons chauvins aussi, pour une fois : l'Orient-Express est une création belge, tout comme la nationalité de Poirot ! En effet Georges Nagelmackers, ingénieur belge, eut l'idée à la fin du XIXème siècle de combiner le confort et le luxe des paquebots transatlantiques avec les trains-couchettes. Le personnage principal créé par la romancière britannique est belge car elle a eu l'occasion de rencontrer de nombreux réfugiés de notre pays en Angleterre durant la guerre de 1914-1918.Revenons au film ! Dans une ambiance de l'entre deux guerres (1934), nous sommes plongés à Jerusalem où Poirot vient de résoudre une affaire et éviter un conflit entre trois religions. S'ensuit un huis clos dans un des fleurons ferroviaires de la Compagnie Internationale des Wagons-Lits, à savoir l'Orient-Express.Le casting est des plus prestigieux, tout comme le célèbre train reliant Istanbul à Londres. Les actrices et acteurs sont tous excellents, autant le réalisateur qui joue aussi le rôle du détective (Kenneth Branagh), que Willem Dafoe qui m'a bluffé par son jeu de changement d'accents ! D'ailleurs il est plus savoureux de visionner l'oeuvre en VO pour l'accent français de plusieurs personnages.Les décors et costumes sont somptueux et de grande classe, dans une musique discrète et feutrée, parfois pleine de suspense aussi.La fin de la séance laisse entrevoir une possible suite, une adaptation de "Mort sur le Nil", semblerait-il.Bref j'ai passé un excellent moment de cinéma, de facture classique mais bien emballée, qui peut convenir à tous publics.

    1 Smiley_yes   0 Smiley_no