COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

Hirune Hime : Rêves Éveillés (2017)

Manga, Animation

(1 votes)
Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off
Hirune Hime : Rêves Éveillés (2017) dvd

SYNOPSIS :

Morikawa vit avec son père à Okayama. Depuis peu, elle fait une série de rêves étranges. Quand soudain, son père est arrêté par la police. Avec l'aide de son ami Morio, Morikawa est déterminée à libérer son père, ainsi que de démêler le mystère de ses rêves.

Réalisé par :

Kenji Kamiyama
 
Ajouter

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
FRJP FR 10 110 Min 16/9 compatible 4/3 Dolby Digital Japon
1 critique
Trier par :

    Marc Publié le 12/10/2018

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1846 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Sorti des productions célébrées de Miyazaki, Takahata ou Mamoru Hosoda, le cinéma japonais d’animation livre aussi des productions plus standardisées, au visuel soigné mais au scénario paresseux, qui doivent pourtant à leur vaste succès commercial dans l’archipel le droit de tenter leur chance en Europe et aux USA. Ces ‘Rêves éveillés’ reposent ainsi sur un concept souvent usité, dans ses diverses variantes, dans l’animation qu’elle soit japonaise ou occidentale : les deux mondes dont les réalités respectives deviennent de plus en plus perméables au fur et à mesure que le récit progresse. Ici, c’est une adolescente, prise dans la tourmente du vol par son père d’une tablette contenant des informations stratégiques pour l’industrie automobile nippone, qui se réfugie dans ses rêves : au spectateur de tenter de relier les événements de la réalité à leur réinterprétation dans le subconscient de la jeune fille. Visuellement réussi, sans forcément dégager une personnalité qui lui soit propre (même le monde onirique ne fait que reprendre une architecture Steampunk-fantasy consensuelle), ‘Hirune hime’ s’empêtre dans des tendances thématiques contradictoires : à mélanger, entre autres choses, le polar économique, la science-fiction, les personnages kawaï et le drama lycéen, la volonté scénaristique initiale en devient totalement illisible, sans que ces éléments antinomiques parviennent à créer quelque chose d’inédit, et le récit, malgré quelques envolées intéressantes, finit par retomber sur des rails un peu trop plan-plan et convenus. Au moins ‘Hirune hime’ offre-t-il un aperçu quasi exhaustif des obsessions de l’animation japonaise, du rapport ambivalent à la technologie au vieux fond panthéiste qui subsiste dans la psyché nationale, des robots mecha géants aux kaiju eiga, et des non-dits familiaux aux rapports platoniques entre lycéens.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no