COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

Thor : Ragnarok (2017) 3d_icon

Action, Aventure, Comédies, Américaines

(11 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-halfStar-off
Thor : Ragnarok (2017) bluray3d

SYNOPSIS :

Privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l'univers. Pour sauver Asgard, il va devoir lutter contre le temps afin d'empêcher l'impitoyable Hela d'accomplir le Ragnarök - la destruction de son monde et la fin de la civilisation asgardienne. Mais pour y parvenir, il va d'abord devoir mener un combat titanesque de gladiateurs contre celui qui était autrefois son allié au sein des Avengers : l'incroyable Hulk...

Réalisé par :

Taika Waititi
 
Ajouter

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
Blu-ray
Blu-ray 3D
DVD
FREN FRNL 12 130 Min 16/9 compatible 4/3 DTS HD États-Unis
2 critiques
Trier par :

    Marc Publié le 22/05/2018

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1810 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : Thor m’a toujours semblé être un des personnages les plus difficiles à traiter de l’univers Marvel, et était d’ailleurs celui dont l’arc narratif au cinéma se montrait jusqu’ici le moins satisfaisant. Il faut dire que la nature particulière de ce héros hiératique a toujours entraîné une certaine obligation de l’opposer à des adversaires dont la puissance démesurée finit par tourner au ridicule, jusqu’à en faire une sorte d’ersatz Marvel de Superman, en d’autres termes un dieu omnipotent et virtuellement invulnérable dont les défauts de cuirasse et les mises en danger semblent toujours trop artificiellement échafaudées. Histoire de recentrer les enjeux, Kenneth Brannagh s’était efforcé de conférer un souffle shakespearien à l’épisode fondateur et, comme on découvrait alors ce nouveau Super-Héros, on s’en était aisément accommodé. A l’inverse, le second opus ne m’avait pas laissé le moindre souvenir, parfait spécimen de la production Marvel tonitruante mais qui échoue à développer la moindre personnalité. C’est donc Taika Waititi, réalisateur de savoureuses comédies néo-zélandaises, qui sera parvenu à offrir sa plus mémorable apparition au dieu nordique créé par Lee, Kirby et Liber au début des années 60. Non que le scénario de ‘Ragnarok’ soit d’une quelconque originalité ou même qu’il embrasse la gravité crépusculaire qu’on associe à la Fin des Temps telle que se la représentait l’ancienne culture scandinave: on commence à en avoir l’habitude mais les missions successives des différents Super-Héros Marvel ne sont que les pièces d’un puzzle à assembler jusqu’à former un tableau Avengers, pas plus intelligent mais immanquablement plus monumental que la matière première dont il est issu...et d’ailleurs, depuis quelques films, l’Ecurie Comic bat ouvertement le rappel des troupes puisqu’on voit apparaître Hulk et Docteur Strange dans ce spécimen, sans même parler des caméo ou des références fugaces aux autres membres de l’équipe. Non, ce qui rend ce troisième opus plutôt réjouissant est qu’il tangue ouvertement du côté de la comédie : pour une bonne moitié, le scénario se déroule sur une planète-décharge sur laquelle règne un autocrate évaporé (Jeff Goldblum, en roue libre...comme tout le reste du casting) amateur de combats de gladiateurs galactiques. Kitch et multicolore, baroque et d’un mauvais goût délirant, l’endroit évoque le meilleur de la science-fiction française des années 70, façon Métal Hurlant. D’autre part, Thor, bien loin de rempiler dans le rôle roide et sérieux de dernier rempart contre le désordre galactique, n’hésite pas à ici à dévoiler un visage mesquin, vantard et immature...sans compter qu’il se ramasse plus de baffes, pour une bonne part à vertu éducative, que n’importe quel super-héros vu récemment dans un des films du Multivers Marvel. Vous me direz que désacraliser un Super-Héros, transformer un idéal de courage, de droiture et d’honnêteté en objet de cartoon un peu ridicule, ne demande pas beaucoup d’audace ni de créativité...et je vous répondrai qu’on est dans une superproduction Marvel, pas dans un candidat déclaré à l’Oscar du meilleur film, et que ça vaut toujours mieux que de le mettre sur un piédestal..!

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Anne Publié le 01/03/2018

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (757 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : Excellent divertissement qui ne se prend pas au sérieux et c'est heureux ! Les effets spéciaux n'envahissent pas le scénario et j'ai apprécié. J'ai passé un très bon moment.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no