Comme des Garçons (2018)

Comédies, Françaises

(5 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off
Comme des Garçons (2018) dvd

SYNOPSIS :

Reims, 1969. Paul Coutard, séducteur invétéré et journaliste sportif au quotidien Le Champenois, décide d'organiser un match de football féminin pour défier son directeur lors de la kermesse annuelle du journal. Sa meilleure ennemie, Emmanuelle Bruno, secrétaire de direction, se retrouve obligée de l'assister. Sans le savoir, ils vont se lancer ensemble dans la création de la première équipe féminine de football de France.

Réalisé par :

Julien Hallard
 
Ajouter

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
FR all 90 Min 16/9 compatible 4/3 Dolby Digital France
1 critique
Trier par :

    Marc Publié le 24/03/2019

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1944 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : L’idée de Julien Hallard était plutôt louable : relater la (ré)apparition des équipes de football féminines en France à la fin des années 60. On n’y pense pas souvent mais le foot féminin, qui existait au 19ème siècle malgré - déjà! - nombre de critiques sur son indécence et son inanité, avait totalement disparu du paysage sportif durant l’essentiel du 20ème siècle : il aura fallu attendre les années 70 et la pugnacité de joueuses amateur, jusqu’alors obligées de quémander une autorisation maritale pour pouvoir courir en short après un ballon, pour qu’il soit reconnu comme une discipline sportive à part entière. Si le foot ne vous intéresse pas beaucoup - de toute façon, ce n’est pas comme si ‘Comme des garçons’ faisait preuve d’un quelconque génie pour filmer les scènes footbalistiques - il vous restera toujours ce petit voyage temporel en direction d’une époque pas si lointaine où, en France (et en Belgique aussi d’ailleurs), la femme mariée était toujours considérée comme mineure pour des actes aussi ordinaires qu’ouvrir un compte en banque ou accepter un emploi. Le film dévoile effectivement, parfois de façon humoristique, ces années où règnait un machisme ordinaire et “bienveillant”, où chaque chose devait rester à la place qui lui avait été assignée : la volonté de ces onze joueuses d’être reconnues en tant que pratiquantes d’un sport est perçue, au mieux, comme absurde et saugrenue, au pire comme une menace directe contre une citadelle de la masculinité. D’envergure modeste, pas spécialement inspiré, ‘Comme des garçons’ aurait tout de même pu remplir sa petite mission d’éducation à l’histoire de l’égalité des droits mais il y a tout de même un truc qui me chiffonne : je n’ai aucune connaissance du dossier qui me permettrait d’affirmer avec certitude que le scénario du film n’est pas conforme aux faits...mais il est tout de même symptomatique qu’à l’écran, ce qui surnage de cette histoire d’empowerment féminin, ce ne sont pas les joueuses, dont on peine à cerner et à se souvenir des personnalités (à une exception près) mais la gueule enfarinée de Max Boublil, séducteur à peine repenti et coach improvisé pour l’équipe...

    1 Smiley_yes   0 Smiley_no