Les Indéstructibles 2 (2018)

Walt Disney, Animation

(8 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-halfStar-off
Les Indéstructibles 2 (2018) bluray

SYNOPSIS :

Notre famille de super-héros préférée est de retour! Cette fois c'est Hélène qui se retrouve sur le devant de la scène laissant à Bob le soin de mener à bien les mille et une missions de la vie quotidienne et de s'occuper de Violette, Flèche et de bébé Jack-Jack. C'est un changement de rythme difficile pour la famille d'autant que personne ne mesure réellement l'étendue des incroyables pouvoirs du petit dernier? Lorsqu'un nouvel ennemi fait surface, la famille et Frozone vont devoir s'allier comme jamais pour déjouer son plan machiavélique.

Réalisé par :

Brad Bird
 
Ajouter

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
Blu-ray
DVD
FRNLENVL FRNLEN 6 118 Min 16/9 (2.40:1) DTS HD États-Unis
2 critiques
Trier par :

    Samuel Publié le 11/08/2018

  • user-thumb
    5_pen_2_fr (465 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : Après Ratatouille (2007), Mission Impossible : Protocole Fantôme (2011) ou A la Poursuite de Demain (2015), le génial raconteur d'histoires Brad Bird revient pour la suite tant attendue des Indestructibles (2004, cela fait.. 14 ans !) , avec un scénario intelligent, novateur dans le genre du film d'animation. Sur un ton de comédie bien sûr mais aussi de film d'action, rondement mené. Quelques passages m'ont amusé, même si je m'attendais à ce que c'eut été encore plus drôle...le rythme est bon et la séance de 2 heures ne s'éternise pas.En VO les voix des personnages donnent plutôt bien, je n'ai pas écouté en VF. L'ambiance est celle des  films de superhéros mixée à celle des films d'espionnage à la James Bond... sur une musique de Michael Giacchino (grand compositeur américain, de musiques de films d'animation Pixar mais aussi de Star Trek, entre autres), on est totalement plongé dans l'action, sublimée par une animation magnifique... les vagues par exemple sont d'un réalisme époustouflant !En conclusion Les Indesctructibles 2 (les "Incroyables" en VO...) est un bon divertissement pour toute la famille, peut-être le film familial de l'été ... ?

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Marc Publié le 17/07/2018

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1902 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

    Sa critique : La suite des Indestructibles débute à la seconde où le premier épisode s’était arrêté voici 14 ans. un fameux gage de confiance en soi, qui implique que Brad Bird estime que le premier volet a suffisamment marqué les spectateurs pour qu’ils aient gardé sa scène finale en mémoire. Bien conscient que si le public se rappelle d’une scène, il se rappelle sûrement aussi d’une ambiance et d’un état d’esprit, Bird ne tente plus de jouer avec les codes du film de superhéros comme il l’avait fait à l’époque et surfe sur de gentils clichés liés à l’adolescence, l’organisation économique familiale et la charge mentale. En effet, cette fois, Mme Indestructible est chargée de rehausser l’image des surhommes en filmant ses exploits, chapeautée par un magnat de la communication qui s’est improvisé mécène...alors que Mr Indestructible doit rester à la maison et veiller sur les enfants, dont le survolté Jack-Jack dont l’étendue des pouvoirs demeure inconnue, ce qui donne lieu de manière attendue aux scènes les plus amusantes du film. Signe de l’insensible essoufflement de la méthode Pixar, qui livre aujourd’hui moins de chefs d’oeuvre que de bonnes productions calibrées, ‘Les indestructibles 2’ ne démérite pourtant pas en matière de rythme, d’humour et de rebondissements haletants et si le scénario laisse une impression de brouillon à quelques reprises, ce n’est pas grand chose en comparaison de ses multiples autres qualités. Bien qu’il repose sur le même noyau dur de personnages, sans chercher à en ajouter qui dépassent le stade de la figuration, difficile de prétendre s’ennuyer une seconde devant ce cocktail parfaitement maîtrisé de tout ce qui assure le succès d’une production d’animation familiale aux ambitions globales : il est tout de même ironique que Brad Bird, qui n’a pas de mots assez durs pour fustiger l’omniprésence des films de super-héros sur les écrans, soit lui-même à la tête de la plus célèbre franchise de super-héros en version animée et surtout, qu’il ait renoncé à en détourner savamment les codes pour se contenter de livrer une aventure certes pétaradante mais dont les différents niveaux de lecture auraient tout aussi bien fonctionné avec des jouets, des poissons tropicaux ou des véhicules anthropomorphiques.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no