COMME NOS MILLIERS D'ABONNES
DECOUVREZ LE MEILLEUR DU CINEMA SUR DVDPOST


PLUS DE 20.000 TITRES

Au Poste! (2018)

Comédies, Françaises

(3 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off
Au Poste! (2018) dvd

SYNOPSIS :

Un poste de police. Un tête-à-tête, en garde à vue, entre un commissaire et son suspect.

Réalisé par :

Quentin Dupieux
 
Ajouter

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
FR all 73 Min 16/9 compatible 4/3 (1.85) Dolby Digital France
2 critiques
Trier par :

    Samuel Publié le 11/08/2018

  • user-thumb
    5_pen_2_fr (466 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : C'était la première fois que j'allais voir une réalisation de Quentin Dupieux, alias le compositeur musical "Mr. Oizo". J'avais eu l'intention d'aller voir "Réalité" (2014, avec Alain Chabat), en sachant que le scénario serait assez particulier, et finalement je n'ai pas eu l'occasion de le voir.  Après avoir vu "Au Poste !", je regarderai certainement le reste de la filmographie de Dupieux !Dans cette intrigue, qui commence de façon originale et marrante, nous suivons l'interrogatoire d'un suspect clamant son innocence concernant un crime ayant eu lieu au bas de son immeuble.  La bande annonce (voir ci-dessous) donne le ton du film : original, décalé, humoristique. Je n'en dirai pas davantage à part qu'il faut garder une dose d'imagination pour pouvoir suivre le film... ! Les comédiens sont très bons, chacun dans un rôle particulier. Le rythme est bon, on ne s'ennuie pas car on se pose plein de questions... c'est absurde dans le bon sens. La durée de la séance est assez courte, 1h13.J'ai beaucoup apprécié, d'autant qu'à l'issue de l'avant-première (j'ai assisté à la séance du 9 juillet 2018, il était déjà sorti en France le 4 juillet), l'équipe du film, à savoir les deux acteurs principaux, les producteurs et le réalisateur, étaient présents et on répondu à quelques questions.À découvrir si vous aimez le cinéma non conventionnel !

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Marc Publié le 09/08/2018

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1873 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

    Sa critique : Après un pneu rôdant dans le désert, la disparition d’un chien nommé Paul ou l’enregistrement du meilleur cri de terreur de l’histoire du cinéma, on en arriverait presque à trouver rationnel et rassurant que Quentin Dupieux choisisse un simple interrogatoire de police, entre un commissaire de police fatigué de tout et un témoin qui ne comprend pas encore très bien ce qui lui arrive, comme cadre pour son nouveau film. La validité d’un tel dispositif repose évidemment avant tout sur les acteurs, surtout Poelvoorde, efficace même dans un créneau où il ne surprend plus depuis longtemps et Marc Fraize, improbable dispensateur d’un humour extraterrestre à la fois naïf et à froid. Bien entendu, tout l’intérêt de la chose repose sur la fragmentation progressive du réel, la confusion qui s’installe entre les faits, les souvenirs et les interprétations : la construction temporelle et géographique en forme de poupée-gigogne et les running-gags (le “C’est pour ça” utilisé à tort et à travers, les corrections orthographiques et langagières douteuses du commissaire,...) finissent par jouer un rôle légèrement hypnotique, tout en apportant le quota d’humour absurde et décalé à ceux qui apprécient les films de Dupieux prioritairement pour cette raison. Bon...et à part ça ? Jouer avec les mots, les codes, le rapport à la fiction et au récit, la suspension d’incrédulité à la fois des personnages à l’écran, de ceux qui les incarnent et du spectateur, c’est ce que Dupieux fait et il le fait plutôt bien. D’ailleurs, à quelques variations près, c’est ce qu’il fait à chaque fois. Reste que la principale nouveauté apportée par ‘Au poste!’ tient à l’abandon de l’esthétique californienne au profit d’une ambiance austère et froide, celle du polar français d’autrefois. Sur le fond, c’est le même bon vieux gimmick, la même vieille mise en abîme décalée, celle qui faisait tourner ‘Realité’, ‘Wrong’, ‘Wrong cops’ et tous les autres qui refait surface et se recycle elle-même : en toute franchise, le charme opère de moins en moins, a fortiori quand il ne s’est pas passé énormément de temps depuis la dernière plongée dans le Dupieuxverse.

    1 Smiley_yes   0 Smiley_no