La Grande Aventure Lego 2 (2019)

Dessins animés, Animation

(3 votes)
Star-onStar-halfStar-offStar-offStar-off
La Grande Aventure Lego 2 (2019) bluray

SYNOPSIS :

Alors que les habitants de Bricksburg coulent des jours heureux depuis cinq ans, une nouvelle et terrible menace se profile à l'horizon : des envahisseurs Lego Duplo® venus des confins de l'espace qui détruisent tout sur leur passage !
Pour vaincre ces redoutables ennemis et rétablir la paix dans l'univers Lego, Emmet, Lucy, Batman et leurs amis devront explorer des mondes lointains et inconnus. Ils découvriront même à cette occasion une étrange galaxie où chaque situation est une comédie musicale ! Cette nouvelle aventure mettra à l'épreuve leur courage, leur créativité et leurs facultés de Maîtres Constructeurs...

Réalisé par :

Mike Mitchell
 
Ajouter

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
Blu-ray
DVD
FRNLEN FRNL 6 107 Min 16/9 compatible 4/3 DTS HD États-Unis
1 critique
Trier par :

    Marc Publié le 22/09/2019

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (2014 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-offStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Voilà l’exemple parfait de la façon dont il est possible de gâcher une excellente idée de départ, à force d’exploiter son concept sans aucun discernement. Le premier volet de la Grande Aventure Lego fut une magnifique surprise : original, inventif, drôle, avec une ambition méta étonnante et parfaitement assumée, ce qui semblait être au départ n’être qu’une opération marketing de la pire espèce s’était révélé l’un des meilleurs films d’animation de 2014. Avaient suivi un spin-off ‘Lego-Batman’ redondant qui tirait déjà sur la corde, et un ‘Lego-Ninjago’ encore pire : à présent, il est clair que la suite de la franchise originelle devrait être le clou définitif au cercueil des Lego au cinéma. Bien entendu, la logique méta du scénario est toujours à l’oeuvre puisque tout ce qui se déroule dans le monde Lego - en l’occurrence la destruction du monde joyeux des Lego par des Duplo venus d’une autre dimension - est tributaire des événements du “monde d’en-haut”, et l’honnêteté force à reconnaître qu’une fois l’explication finale reçue, celle-ci s’avère relativement convaincante. Reste que cette façon de procéder ne suscite plus la moindre surprise aujourd’hui qu’on sait à quoi s’attendre : pour le reste, le film succombe à chacun des chausse-trappes qui rendent un pourcentage non-négligeable des films d’animation américains rigoureusement irregardables par tout adulte normalement constitué. Les chansons insupportables ? Check. L’hystérisation de l’action pour tenter de faire oublier un scénario désordonné au point de ne plus avoir le moindre sens ?. Check. La surcharge en références culturelles et en vannes pas drôles, au point qu’on n’ait plus envie de remarquer les premières et qu’on ne cesse de soupirer aux secondes? Check. Quant aux autres éléments qu’on trouvait dans le premier épisode, ceux qui auraient pu rehausser le niveau de l’ensemble, ils sont ici assemblés au hasard, sans qu’on leur donne jamais la moindre chance de fonctionner. Un comble pour un film qui faisait l’éloge de la créativité au pouvoir...et qui troque ce mot d’ordre contre quelque chose de beaucoup plus convenu et lénifiant dans ce second volet.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no