Playmobil : Le Film (2019)

Animation

(1 votes)
Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off
Playmobil : Le Film (2019) dvd

SYNOPSIS :

Lorsque son petit frère Charlie disparaît dans l'univers magique et animé des Playmobil, Marla se lance dans une quête hors du commun pour le retrouver ! C'est le début d'une aventure pleine d'action et d'humour où Marla fera des rencontres inoubliables : un sympathique vendeur ambulant qui vit dans son food truck, un agent secret élégant et charismatique, un affectueux petit robot et une bonne fée fantasque seront autant de nouveaux amis qui l'aideront à échapper aux dangers qui la guettent.

Réalisé par :

Lino DiSalvo
 
Ajouter

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
FRNLENVL FRNL 6 99 Min 16/9 compatible 4/3 Dolby Digital France
1 critique
Trier par :

    Marc Publié le 24/01/2020

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (2108 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Sur le front du film d’animation, Playmobil arrive bien après Lego, avec très peu de chances de faire oublier son prédécesseur, dont le premier volet était d’un niveau si élevé que même sa détestable séquelle n’est pas parvenue à entacher sa réputation. Qualitativement, le nouveau venu ne s’en tire pourtant pas si mal, mais il s’agit du genre de production rigoureusement inoffensive dont on peut largement laisser la vision aux seuls enfants, faute d’y trouver de quoi satisfaire un appétit adulte. En surface, le boulot semble plutôt correct : ‘Playmobil’ est techniquement tout à fait convenable, présente un univers coloré et attrayant, des péripéties qui s’enchaînent à un bon rythme et une bonne dose de clins d’oeil référentiels. On peut cependant voir les choses sous un autre angle, et le résultat est tout de suite moins reluisant : les univers traversés sont beaucoup trop classiques (western, château fort, pirates,...), l’ensemble manque de la cohérence “géographique” des références de l’animation et s’apparente plutôt à une visite au pas-de-course dans les rayons d’un magasin de jouets, les traits d’humour sont simplistes, les émotions pré-fabriquées et le scénario ne s’écarte jamais des pires poncifs de l’animation pour enfants, avec le sempiternel schéma rupture/épreuves/réunion/ scrupuleusement respecté. Le plus décevant dans l’histoire, c’est surtout que les Playmobils, comme les Legos, sont supposés mettre l’imagination et la créativité au pouvoir et autoriser toutes les folies : c’était d’ailleurs le cas du premier film Lego, beaucoup moins de ce spécimen qui préfère rester frileusement en territoire rassurant : l’unique approche méta du concept se réduit à trente secondes à devoir dealer avec la rigidité bien connue des figurines Playmobil, avant de faire comme si de rien n’était pendant tout le reste de l’histoire. Fort de cette logique passe-partout, la recette aurait pu être adaptée sans difficulté et fournir un long-métrage à la gloire de n’importe quel gamme de jouets. Ultime clou au cercueil de cette production qui disposait pourtant d’un potentiel évident : très honnêtement, je crois qu’on aurait pu se passer des chansons débiles, surtout qu’elles sont à prendre strictement au premier degré…!

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no