J'ai Perdu mon Corps (2019)

Dessins animés, Emotion/drame, Fantastique, Animation

(5 votes)
Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off
J'ai Perdu mon Corps (2019) dvd

SYNOPSIS :

A Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s'échappe d'un labo, bien décidée à retrouver son corps. S'engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d'embûches et des souvenirs de sa vie jusqu'au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d'une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire...

Réalisé par :

Jérémy Clapin
 
Ajouter

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
FRAFR FR all 80 Min 16/9 (2:35) compatible 4/3 Dolby Digital France

César 2020
Meilleur film d'animation
Meilleure musique

1 critique
Trier par :

    Marc Publié le 28/07/2020

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (2124 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : Rien que l’idée est belle : une main coupée parcourt la ville à la recherche de son corps, dans une sorte de syndrome inverse du membre manquant. Entre les rats, la circulation et le moindre obstacle qui prend des proportions délirantes, le voyage prend des allures d’expédition remplie de dangers et ‘J’ai perdu mon corps’ s’impose déjà à ce moment comme un film d’aventure de premier ordre, d’autant plus que les expressions (corporelles!) de cette main sont rien moins qu’humaines. En parallèle, on suit l’histoire de Naoufel, on passe en revue ses souvenirs, en ce compris ses souvenirs de main, et on apprend comment le destin a contrarié le destin auquel il semblait promis. Et on découvre aussi la manière il tente de donner un sens à sa vie en s’efforçant maladroitement de séduire une jeune femme rencontrée suite à un curieux concours de circonstance. En apparence, ce n’est pas grand chose, l’animation est parfois perfectible (et c’est paradoxal car certaines scènes dégagent plus de tension que n’importe quelle superproduction numérique), le style visuel peut déplaire...et pourtant, à un niveau sous-jacent, il se dégage quelque chose d’unique de ce film d’animation, une étrange poésie qui ne ressemble à rien de connu, quand bien même ‘J’ai perdu mon corps’ ne raconte finalement pas grand chose : le plus important, c’est que comme toutes les oeuvres d’art authentiques, ‘J’ai perdu mon corps’ n’aura comme seule signification profonde que celle que vous choisirez d’y mettre.

    1 Smiley_yes   0 Smiley_no