Diego Maradona (2019)

Documentaires

(3 votes)
Star-onStar-onStar-halfStar-offStar-off
Diego Maradona (2019) dvd

SYNOPSIS :

Le 5 juillet 1984, Diego Maradona débarque à Naples pour un montant qui établit un nouveau record du monde. Pendant sept ans, il enflamme les stades. Le footballeur le plus mythique de la planète a parfaitement trouvé ses marques dans la ville la plus passionnante - mais aussi la plus dangereuse - d'Europe.
Sur le terrain, Diego Maradona était un génie. En dehors du terrain, il était considéré comme un dieu. Cet Argentin charismatique aimait se battre contre l'adversité et il a mené le SCC Napoli en tête du tableau pour la première fois de son histoire. C'était un rêve éveillé! Mais le prix à payer était élevé. Diego pouvait faire tout ce qu'il voulait tant qu'il accomplissait des miracles sur le terrain. Pourtant, des heures plus sombres ont fini par succéder à ces années fastes.

Réalisé par :

Asif Kapadia
 
Ajouter

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
MUL NL 10 124 Min 16/9 (1,77) Dolby Digital Royaume-Uni
1 critique
Trier par :

    Marc Publié le 02/08/2020

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (2145 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

    Sa critique : Je n’en savais pas beaucoup plus sur Diego Maradona que sur Amy Winehouse quand Asif Kapadia lui consacra un intéressant documentaire voici quelques années : ce qu’il faut savoir, le strict minimum et pas davantage. Le présent documentaire se concentre sur la période napolitaine du joueur, dont le riche fonds d’archives exploité à l’écran est commenté en direct par Maradona ou par de nombreux intervenants de l’époque. Comme pour Winehouse, Kapadia semble fasciné par les destins fracassés, sauf que ce n’est pas la mort qui faucha le joueur argentin en pleine gloire mais le début d’une traversée du désert sans retour : choix de carrière cornéliens mal gérés, excès en tous genres, fréquentations douteuses, Diego, enfant du peuple solaire et charismatique qui avait trouvé à Naples une nouvelle patrie d’adoption se fera peu à peu dévorer par Maradona, caricature grossière de cette démesure arrogante et auto-destructrice dont les années 80 comptent tant de représentants. Le côté tragique de ce destin hors du commun, celui d’un homme qui avait atteint un statut quasi-divin avant de connaître une des chutes les plus brutales de l’histoire du sport, devrait frapper même ceux qui n’éprouvent pas beaucoup d’intérêt pour le football. La séance se conclut sur ce qui reste aujourd’hui de cette ère glorieuse et du mythe : quelques témoignages muraux de l’idolâtrie dont il fut l’objet et un homme incroyablement abîmé, physiquement et moralement, qui n’est même plus l’ombre du joueur surhumain qu’il fut dans les années 80.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no