Taxidermie (2006)

Emotion/drame, Destin

(63 votes)
Star-onStar-onStar-halfStar-offStar-off
Taxidermie (2006) dvd

SYNOPSIS :

Trois histoires. Trois âges. Trois hommes. Le grand-père, le père et le fils. L'un est un officier, l'autre un sportif de premier plan et le dernier un maître dans l'art de la taxidermie. L'un court après le sexe, l'autre après le succès et le troisième après l'immortalité...

Réalisé par :

György Pálfi

PHOTOS DU FILM :

FORMAT DISPONIBLE Audio Sous-titres Public Durée IMAGE SON Pays
DVD
FRHU FR 16 90 Min 16/9 compatible 4/3 Dolby Digital Hongrie


Hungarian Film Week 2006
Prix de la Critique "Gene Moskowitz"

Lire la suite

11 critiques
Trier par :

    Marc Publié le 01/04/2015

  • user-thumb
    5_pen_3_fr (1970 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-onStar-off

    Sa critique : Il existe tout un pan du cinéma fantastique qui estime que l’horreur ultime est à chercher au plus profond des replis et des infractuosités du corps humain, un courant représenté aujourd’hui par des gens comme les soeurs Soska mais dont Clive Barker fut le héraut le plus célèbre. Après avoir vu ce “Taxidermie”, le “Body-horror” (car c’est son nom) ne sera peut-être plus jamais le même. Le grand Clive Barker lui-même aurait-il eu des idées pareilles ? Clive Barker bourré ou sujet à une intoxication aux fruits de mer, qui cauchemarderait après s’être envoyé “La grande bouffe” de Ferreri et les “120 journées de Sodome” de Pasolini la veille... oui, peut-être. Car György Pálfi, tout à son analyse radicale du corps en tant que véhicule soumis aux débordements humains, va plus loin qu’aucun autre avant lui : outrances sexuelles, avec ce soldat défiguré aux fantasmes zoophiles et mortifères, qui “allume” son pénis après l’avoir enduit de suif ; Outrances alimentaires, avec son fils, colosse adipeux qui engloutit des quintaux de pâté en gelée et de semoule au lait pour la plus grande gloire du Parti, et rêve de faire de sa mégalophagie une discipline olympique. Plus tard, devenu une monstruosité impotente, le même vit avec son fils qui, par écoeurement devant cette débauche de chair, est devenu un être famélique...et un taxidermiste remarquable. Inutile que je vous dévoile la conclusion logique de ces trois générations de corps martyrisés, elle coule de source…(ou est-ce moi qui ait l’esprit dérangé ?), ce qui n’enlève rien à la puissance visuelle de cette ultime révélation. Un tel étalage de monstruosité a-t-il un sens ? Il faudrait se lever tôt pour y déceler une allégorie métaphorique de la nation hongroise, détruite par la guerre, opprimée par le communisme, sans repères suite à son absorption par le monde capitaliste. Je préfère pour ma part y voir un “simple” travail sur le concept de “corps” étiré, malmené et poussé jusqu’au bout d’une absurde logique qui convoquerait la mémoire de ces Freak-shows d’antan, sensés susciter à la fois l’effroi, le rire et la répugnance. Car tout est possible dans “Taxidermie” : un décor de livre en papier qui révèle une nouvelle scène, un soldat qui recourt au bon vieux truc du “trou dans une planche, graissé au lard” et un nouveau-né doté d’une queue de porcelet qu’on ampute brutalement à la tenaille, des obèses morbides qui ne s’arrêtent pas de manger pour forniquer ou un foetus empaillé dans un petit pendentif, toutes ces images-choc se téléscopent dans une exubérance désespérée qu’on associe, peut-être de manière cliché, au cinéma d’Europe orientale. Si vous ne les vomissez pas (au sens figuré ou même au sens propre), les visions proposées par ce tableau brueghelien de la condition humaine, devraient vous laisser une souvenir inaltérable...dans le bon ou le mauvais sens du terme…!

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • jean-marie Publié le 24/09/2007

  • user-thumb
    5_pen (114 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-offStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Il y a déjà quelques jours que j'ai visionné cette "oeuvre" et je me demande comment certaines personnes ont placé de l'argent dans ce film. C'est vrai, la caméra effectue parfois de beaux mouvements, mais à part la technique, rien. Je me demande toujours comment j'ai fait pour tenir jusqu'à la fin.

    1 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Pascal Publié le 19/09/2007

  • user-thumb
    3_pen (19 CRITIQUES)
    Voir toutes ses critiques
    Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

    Sa critique : Film à voir pour la culture cinématographique. Absurde, c'est vrai. Repoussant au-delà de l'imaginable, mais avec le recul, il laisse beaucoup d'images fortes en tête, ce qui n'est pas donné à tous les films. La photo est très belle et certains mouvements de caméra impressionnants. Petite recommandation... ne rien manger avant.

    1 Smiley_yes   0 Smiley_no